Au 1er janvier 2021, le contrôle de l'embouement devient obligatoire...

 

 

Ce que dit la réglementation

Dans l'arrêté sur l'entretien des chaudières paru le 24 juillet 2020, certains points ont été modifiés, ajoutés et précisés par rapport à l'arrêté du 15/09/2009 : dorénavant, l’entretien annuel d’une chaudière dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kW intègre, pour les systèmes de distribution par boucle d’eau, notammement le contrôle de l’embouement. De plus, l'arrêté impose la fourniture de conseils portant entre autre sur le réseau de distribution et l’intérêt de procéder à un désembouage.

Il en va également de même pour l'entretien des systèmes thermodynamiques dont la puissance nominale est comprise entre 4 kW et 70 kW , l'arrêté du 24 juillet 2020, rend obligatoire, pour les systèmes de distribution par boucle d’eau, le contrôle de l’embouement lié au phénomène d’hydrolyse. De plus, l'attestation d'entretien devra également comporter des conseils sur l'intérêt de procéder à un désembouage. 

 

Comment faire un contrôle visuel fiable ?

Lors de la visite de maintenance annuelle, vous devrez donc intégrer dans votre routine de contrôles obligatoires le contrôle de l'embouement. Mais comment réaliser ce contrôle visuel de manière simple et rapide mais fiable ? 

 

Avec le Test de turbidité Sentinel, c'est simplissime  !

 

Jusqu'au 31 mars 2021, Sentinel vous propose le test de turbidité au prix de 9.90€HT au lieu de 20€ chez votre distributeur. vous n'aurez qu'à donner le code TURB21

Mais au-delà du contrôle vous avez également un devoir de conseil : et là encore, Sentinel vous aide à prescrire à vos clients les actions correctives en fonction de l'embouement détecté de l'installation.

 

Vous voulez en savoir plus... sur comment effectuer le contrôle de l'embouement et développer vos arguments pour le devoir de conseil... 

 

 

40 minutes pour tout savoir sur cette nouvelle obligation ! 

Inscrivez-vous dès maintenant...